La baraque à frites

Modérateur: Lafrites

Re : La baraque à frites

Messagepar Lafrites » Mar 21 Fév 2017 19:09

Ça n'a de valeur que 5 minutes passées à taper ce qui venait sous une pseudo forme métrique (NB: à la relecture, je me dis quand même qu'un sonnet aurait été bien mieux mais bref, un passe temps est un passe temps)


Longue marche

Je m'en vais dans la nuit,
Guidé par la folie,
Délaisse mes ennuis,
Brise la nostalgie

Qui figeait mon présent,
Lente déliquescence ,
Je mourrais lentement
En pleine inconscience !

Ce temps est révolu:
Je me relève enfin,
Domine mon destin !

Je vais chercher mon dû
En parcourant la vie:
Le chemin pour l'envie !
Lafrites
 
Message(s) : 427
Inscrit(e) le : Jeu 13 Oct 2011 20:40
A remercié: 0 fois
Remercié: 23 fois

Re : La baraque à frites

Messagepar Pichoun » Mar 21 Fév 2017 20:10

C'est bien je trouve... et puis tu retrouves l'envie apparemment...bonne chose!
Avatar de l’utilisateur
Pichoun
 
Message(s) : 952
Inscrit(e) le : Ven 20 Nov 2015 14:11
A remercié: 12 fois
Remercié: 35 fois

Re : La baraque à frites

Messagepar maxime » Mar 21 Fév 2017 21:34

Un mec qui prose à ses heures perdues est forcément un type bien...
Avatar de l’utilisateur
maxime
 
Message(s) : 47
Inscrit(e) le : Mer 8 Fév 2017 13:58
A remercié: 1 fois
Remercié: 5 fois

Re : La baraque à frites

Messagepar stay free » Mar 21 Fév 2017 21:55

Joli ;)
Avatar de l’utilisateur
stay free
 
Message(s) : 897
Inscrit(e) le : Dim 7 Fév 2016 17:48
A remercié: 25 fois
Remercié: 55 fois

Re : La baraque à frites

Messagepar Luc » Mer 22 Fév 2017 12:51

:rockNroll: :rockNroll:
Avatar de l’utilisateur
Luc
animateur graph
animateur graph
 
Message(s) : 3212
Inscrit(e) le : Lun 3 Oct 2011 17:51
A remercié: 63 fois
Remercié: 90 fois

Re : La baraque à frites

Messagepar Almerias » Sam 25 Fév 2017 20:27

Oh yeah j'aime beaucoup.

Le retour de Lafrites ! :rockNroll:
Almerias
DUT geekette
DUT geekette
 
Message(s) : 464
Inscrit(e) le : Mar 25 Oct 2011 19:54
A remercié: 73 fois
Remercié: 9 fois

Re : La baraque à frites

Messagepar Lafrites » Lun 15 Mai 2017 16:23

Veilleuse nébuleuse…

Moi, la nuit, un siège, une bière, l’obscurité : parfois la vie est sans doute bien simple ! Pourtant, il n’en faut souvent pas beaucoup plus que pour se laisser porter par ses pensées, divaguer, réfléchir, s’envoler vers des étoiles qui, accrochées dans le ciel, nous tendent les bras.

Aussi, on peut se surprendre à les observer tel Galilée dans sa galère, un mec dont l’église n’aura pas bien compris les objectifs… Pour rester dans la lignée de la chope, le mieux est sans aucun doute de regarder Bételgeuse !

Première manière de voir les choses, se dire que c’est une étoile, que c’est beau, rêver, reprendre de la bière, s’endormir, se réveiller, pisser, se rendormir, se reréveiller, encore pisser…le tout à répéter par cycle selon le nombre de bières.

Une autre manière de voir l’espace est sans aucun doute la manière scientifique : déjà arrêter de penser qu’on « voit » Bételgeuse, elle est bien trop loin que pour la détecter à l’œil nu ! Ou alors, ce serait vraiment un coup d’Hubble… Bref, premièèèèèèèèèère précision : ladite étoile se trouve probablement à 643 années lumières de nous (avec une marche d’erreur probable de l’ordre de 50 cm). Hum, pour faire simple, on va résumer en se disant que c’est trop loin que pour être appréhendé véritablement ! Du coup, le plus facile, c’est de replonger dans un peu plus de théorie en se disant qu’il ne s’agit pas d’une simple étoile, non, non, il s’agit en fait d’une supergéante rouge. Orion nous des doute sur cela, il nous suffit probablement de regarder quelques images de super satellites pour nous en convaincre.

En parlant de voir, une question se pose aussi : voyons-nous vraiment ce qui est ? Eh ben non, loin s’en faut. Un peu comme Cassiopée qui un jour cru que sa fille était plus belle que les Nymphes, ce qui les aura foutues en colère, bim, bam, vengeance à coups de dieu dans la gueule etc. Pour le coup, elle aura quand même filé son nom à une étoile notez ! A quoi ça tient une réussite historique et sociale… Mais bref, pour revenir à la théorie, les images étant véhiculées par la lumière, une distance de 643 années lumières signifie que ce que nous voyons là, maintenant (et quand je dis nous, je parle de nous via un télescope de malade mental de la mort qui tue) est en fait une image datant d’il y a 643 ans et qui nous parvient seulement. Eh oui, à taille humaine, on peut tout imaginer sur cette période : si ça tombe, la Bételgeuse en question est peut-être effondrée…sur elle-même, au fond du trou noir, manquant d’hydrogène…et nous n’en savons rien !

Le truc fou, au final, quand un homme regarde les étoiles, c’est d’essayer d’y lire ou d’y comprendre quoi que ce soit : elles ne sont pas à portée de notre système de compréhension. Elles entremêlent un passé, un présent et un futur indéfinissable, comme hors du temps, en tout cas hors de nous. Au final, elles s’accrochent dans le ciel, belles et nébuleuses. Nous ne pourrons sans doute jamais les décrocher qu’au travers de nos métaphores, de nos poèmes ou de nos nuits de réflexion…il est en fait sans doute bien las de faire autre chose que de regarder l’image qu’elles nous renvoient.

Au final, la nuit est passée, on peut entendre dans le babyphone un petit cri nous ramenant sur terre, vers l’étoile posée dans un berceau, comme une partie de la constellation de nos vies et de nos plus beaux choix. Les veilleuses perdues dans le noir sont sans doute les lumières les plus importantes à surveiller…
Lafrites
 
Message(s) : 427
Inscrit(e) le : Jeu 13 Oct 2011 20:40
A remercié: 0 fois
Remercié: 23 fois

Re : La baraque à frites

Messagepar Luc » Lun 15 Mai 2017 21:02

clap clap clap !
Avatar de l’utilisateur
Luc
animateur graph
animateur graph
 
Message(s) : 3212
Inscrit(e) le : Lun 3 Oct 2011 17:51
A remercié: 63 fois
Remercié: 90 fois

Re : La baraque à frites

Messagepar Lafrites » Jeu 24 Août 2017 15:51

Dungeon and Briko

Lancé dans un jeu virtuel des plus anciens, lancé à peu de choses près depuis 33 ans, quelle ne fût pas ma joie lorsque j'ai appris que ce premier juillet une extension allait enfin sortir, me promettant des heures et des heures de plaisirs insoupçonnés à accumuler les upgrades aux travers de l'exploration de ce nouveau donjon tellement prometteur: "The Dungeon Briko".

Fin du mois de juin, le 30, au soir pour être précis, il est 23h59, tout va se produire sous nos yeux ébahis dans quelques instants ! Moi, tout comme des milliers de joueurs, sommes au bord du gouffre, prêts à cliquer de manière démentielle pour nous lancer vers l'inconnu et ses mystères, pour vivre une vie sans aucun doute bien plus palpitante que celle que nous menons au quotidien au travers d'un métro/boulot/dodo tellement parisien, tellement suranné et nous menant vers un enfer nommé lassitude. Heureusement, le méridien de Greenwich est précis et mis en réseau avec les serveurs de la terre entière puisqu’au moment même où l'horloge de mon pc affiche enfin 00h00, le logo du jeu annonçant la possibilité de télécharger une extension apparait enfin ! Ni une, ni deux, direction l'upload et ses mystères, il faut bien tout installer !

Un tour de disque dur plus tard, c'est à dire pas bien longtemps, nous voici fin prêt: je troque enfin short, marcel et claquette contre ma tenue de guerrier et attaque directement le premier niveau du nouveau donjon, j'ai nommé "La silicone Allée". Pour le moment, la quête proposée n'est pas axée sur la ratonnade mais bien plus sur la réflexion pure: il faut trouver le bon ustensile ! Le tube de colle qui saura agglomérer chaque moulure de mon château, qui transformera les planches de mes oubliettes en plinthes à damner les morts. Utilisant ma compétence "analyse", je me dirige bien vite vers la légendaire "Fix All 320", réputée pour sa solidité à toute épreuve ! Choisissant très vite le bon artefact sans avoir consulté de PNJ, je résous sans le savoir d'une quête cachée me donnant directement droit à une arme bonus de haute qualité: le pistolet à colle du briko ! Fait du plus solide acier, il me suivra toute ma vie, prêt à répandre les miasmes de la polymérisation quasi instantanée, fixant d'équerre ou de travers tout ce que je lui présenterai !

De retour dans mon antre, la rapidité avec laquelle j'effectuais les upgrades fût pour le moins impressionnante: la qualité du pistolet ne trompait pas, il s'agissait d'un objet rare me permettant la plus grande précision. la journée passa sans que j'y prenne garde. J'appliquais moulure et finition à une vitesse défiant toute progression usuelle d'un chevalier briko ordinaire. j'accumulais point d'expérience sur point d'expérience, passant directement à l'accessit du prochain niveau, celui hanté par le célèbre sorcier noir Black et Decker !

Une fois rendu dans son allée, je dus prendre garde de ne pas galvauder mes forces au travers de multiples blessures potentielles: en effet, toute l'allée était parsemée de forets, de lames, de scies droites, circulaires, égoïnes et d'uatres dont le nom même m'échappe ! Ce n'est qu'au prix de nombreux efforts que j'atteignis la fin du rayon pour affronter le mage Black et Decker. Heureusement, ma connaissance profonde des arcanes du jeu vint à mon aide: je savais que l'affrontement direct et féroce ne me mènerait à rien mais que, au contraire, je devais faire de cet ennemi d'un instant, un compagnon de longue route. Pour diminuer sa puissance, j'utilisais deux parchemins des plus rares: un "Soldedété" et une "Cartefidélité" qui diminuèrent les forces de mon opposant, à la fin, une légère donation suffit pour l'acheter et m'en faire un allié: epuis lors, on visse ensemble au jour le jour.

Accumulant les bonus rares, je ne relâchais pas ma tâche ! Au contraire, je ne savais que trop bien l'importance d'avoir un château digne de ses ambitions, permettant des sorts de repos des plus agréables et salvateurs, des barbecues roboratifs et exaltants ! Pièce après pièce, ma demeure devenait un véritable manoir que je customisais de plus en plus, identifiant mon avatar à son milieu qui lui correspondait de plus en plus.

Les étapes furent encore bien nombreuses et ce n'est qu'aujourd'hui, émergeant des effluves du sanctuaire de Briko, que m'est venu l'idée de revenir à la vie réelle et de venir vous communiquer mes occupations aussi diverses que variées en terres de Briko...après tout, en ai-je encore bien l'âge ? C'est ce que demain nous dira !



Nb: pour ceux qui en doute encore, le peu d'activité de ma part relève de vacances bien remplies entre aménagement du grenier, peinture et autres brikolages ikeatesques.
Lafrites
 
Message(s) : 427
Inscrit(e) le : Jeu 13 Oct 2011 20:40
A remercié: 0 fois
Remercié: 23 fois

Précédent

Retour vers Galerie Textes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron